Comment nettoyer le matériel apicole

  • Jun 10, 2022

Lorsque vous décidez de faire de l’apiculture, vous espérez certainement un résultat bénéfique. Au nombre des méthodes employées pour atteindre cet objectif figure notamment l’entretien du matériel apicole. D’une importance capitale, le nettoyage de l’équipement permet d’éviter la contamination de la colonie par des agents pathogènes. Ce faisant, vous garantissez le bien-être de vos abeilles et maximisez leur productivité. Cependant, comment récurer efficacement son outillage apicole ? Découvrez.

nettoyer le matériel apicole

Les précautions préalables

Avant de récurer votre matériel apicole, il est fondamental de respecter quelques préalables. Déjà, vous devez ôter tous les résidus de cire ou de propolis incrustés sur les équipements. En réalité, ces déchets réduisent fortement l’efficacité des méthodes de traitement. Si votre matériel est vétuste ou abîmé, il est préférable de le remplacer par du neuf. Autrement, vos efforts de stérilisation seront vains et accéléreront plutôt leur destruction. Il importe aussi de prévoir des équipements de protection individuelle comme des gants, un tablier ignifugé et des lunettes. Vous éviterez ainsi les risques de brûlure pendant l’opération de récurage.

Le nettoyage de la tenue d’apiculteur

Protection indispensable à l’élevage d’abeilles, la tenue d’apiculteur doit être régulièrement entretenue. En effet, elle contient souvent des résidus de votre dernière visite à la ruche. Ces traces développent ensuite des bactéries qui peuvent rendre vos abeilles malades. Aussi, votre combinaison doit être bien lavée si vous avez été en contact avec la loque européenne ou américaine. Concrètement, le nettoyage de votre tenue doit se faire par immersion dans de l’eau chaude mélangée à votre lessive habituelle. Vous laissez ensuite reposer environ 30 minutes puis lavez à la machine.

La désinfection physique

Outre votre tenue, le matériel doit impérativement être récuré pour maintenir le bien-être de la colonie. Pour ce faire, divers moyens physiques peuvent être employés. Il s’agit notamment de :

  • la chaleur sèche,
  • la chaleur humide,
  • les rayons ionisants.

Idéale pour le matériel en bois ou en métal, la chaleur sèche est obtenue à partir d’un chalumeau. Vous devrez chauffer minutieusement le matériel en insistant particulièrement sur les parties difficiles d’accès. Vous pouvez chauffer jusqu’à ce que la plaque présente une couleur de pain brûlé. Au-delà, vous risquez d’incendier vos outils, causant des dégâts importants. Le processus par la chaleur humide consiste à tremper l’équipement dans un mélange d’eau bouillante et de soude.

Au bout de 30 minutes, retirez les ustensiles puis rincez à l’eau simple. Séchez ensuite au soleil avant réutilisation. Très efficaces, les rayons ionisants permettent un traitement en profondeur de votre matériel. Aussi, cette méthode garantit l’élimination totale de la loque américaine et européenne. Le gain de temps qu’offrent les rayons gamma avantage également les apiculteurs ayant une grande exploitation.

Les méthodes chimiques

Si vous estimez que les procédés physiques sont trop dangereux, vous pouvez employer des moyens chimiques.

L’eau de javel

Réputée pour son action antibactérienne, l’eau de javel trouve aisément sa place en apiculture. Pour nettoyer efficacement vos outils avec ce produit, vous devez préparer un bain à 0,5 % c.a. Pour ce faire, mélangez 4 volumes d’eau tiède à 1 volume d’eau de javel à 2,6 % c.a. Trempez-y votre matériel pendant une trentaine de minutes en remuant de temps à autre. Si vous réalisez une solution trop concentrée, cela détériorera votre équipement.

La cire microcristalline

D’origine minérale, la cire microcristalline est une substance largement utilisée pour le traitement du bois. Toutefois, son utilisation est délicate et doit se faire dans un milieu aéré et loin de tout élément inflammable. Pour désinfecter votre matériel à la cire microcristalline, portez celle-ci à ébullition dans une cuve métallique suffisamment grande et haute.

Plongez-y ensuite votre matériel pendant environ 15 minutes pour que la cire pénètre bien dans tous les interstices. Après cette étape, laissez votre équipement sécher au soleil avant de les remettre dans la ruche.

La soude caustique

Disponible sous forme solide et liquide, la soude caustique est parfaite pour nettoyer votre matériel apicole. Pour l’utilisation de la soude, deux options peuvent être exploitées. Vous pouvez opter pour un nettoyage à froid ou préférer la méthode à chaud. Si le premier cas est peu complexe, il est également moins rapide car le temps de trempage est assez long. Pour l’immersion à chaud, vous aurez besoin d’un gros brûleur pour maintenir la soude à la bonne température. Il faudra ensuite tremper vos outils dans la soude pendant une quinzaine de minutes puis faire sécher.