Derniers articles

BeeSwarm2L'individu est tout et l'individu n'est rien dans une colonie :

Seul, il ne peut survivre

Sa vie est éphémère par rapport à la vie du groupe

Confusion à éviter entre les comportements individuels et ceux de groupe.

    A) Composition et structure de la colonie d'abeilles

  • La colonie est composée de 3 castes
  • Nombre variable selon les saisons (quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers)
  • Société femelle permanente
  • Ouvrière : femelle avec organes sexuels atrophiés et bloqués mais en revanche des organes très spécialisés adaptés au travail de récolte et de construction
  • Reine : unique et seule femelle féconde. Elle assure la reproduction des individus, donc le renouvellement, donc la pérennité du groupe
  • Présence ponctuelle des mâles (période de reproduction)
  • B) Le nid (ensemble de la construction lié à l'activité de la colonie )

Etat naturel

A l'état sauvage, l'abeille établit son « nid » dans des activités naturelles (arbres creux, trou de rocher, voire à l'air libre (ex, sous une branche d'arbre)

Le nid est constitué d'une dizaine maximum de rayons parallèles plus ou moins réguliers. Les abeilles construisent en cire des alvéoles hexagonales jointives sur les deux faces du rayon. Ces cellules servent à entreposer la nourriture récoltée et par certaines situées au cœur du nid, à recevoir le développement des œufs pondus par la reine qui donneront après nymphose de nouvelles abeilles.

La ruche

La domestication des abeilles a constitué à mettre dans un volume défini le nid (poteries, panier tressé, caisse cubique ou parallépidique, etc.....)

    C) La vie de la colonie au cours de l'année

La base de l'alimentation des abeilles est d'origine végétale (nectar et pollen principalement) donc intimement dépendante des cycles de végétation de l'environnement.

Le cycle annuel de la colonie sera lié au site géographique (climat, latitude, altitude, rythme des saisons,....) et à la couverture végétale du site ou sera implanté la colonie.

On parle de phénophases (période caractéristique : chatons de noisetiers = apparition du premier couvain)

Le cycle de la colonie

Différentes étapes de la colonie :

  • Naissance, adoption, fécondation
  • Croissance et développement
  • Production de miel
  • Hivernage : point le + important de la colonie
  • Mort

Développement de la colonie

  • Accroissement des besoins alimentaires
  • Assure des réserves pour l'hiver grâce à l'accroissement de la population (qui fabrique trop de nourriture)
  • Instinct de faire des réserves pour l'hiver

fig1

Hivernage :

  • Consommation réduite du miel
  • Baisse d'effectif : au minimum selon les réserves mais de façon à maintenir la température (50 000 en été, 20 000 en hiver)
  • Baisse du métabolisme
  • Tranquillité importante
  • Reprise de consommation en fin d'hiver (février) à la reprise d'activité et d'élevage

Mort de la colonie :

  • Orphelinage
  • Pillage
  • Intoxication chronique de toxiques par accumulation
  • Maladies
  • Famine

Mortalité par accumulation de sous effectifs d'année en année

Parasites :

Agents pathogènes qui se développent sur des ruches affaiblies

 
A venir
Connexion
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1035
mod_vvisit_counterHier997
mod_vvisit_counterCette semaine4712
mod_vvisit_counterLa semaine dernière7124
mod_vvisit_counterCe mois33330
mod_vvisit_counterLe mois dernier85930
mod_vvisit_counterTous les jours1399654